L’essentiel sur l’hépatite C1,2 



L’hépatite C chronique est une infection virale entraînant à la fois une atteinte hépatique et extra-hépatique.
Le virus de l’hépatite C (VHC) peut être éliminé spontanément par l’organisme mais chez une majorité de personnes l’infection devient chronique au bout de 6 mois.
 
 
 
 
 
 


  


Définition1,2


L’hépatite C est une :

  • Maladie silencieuse, souvent asymptomatique
  • Maladie hépatique :
    • Les cellules hépatiques vont peu à peu être remplacées par un tissu cicatriciel : c’est la fibrose.
    • La fibrose peut évoluer vers une cirrhose, laquelle peut se compliquer par un cancer hépatique (CHC : carcinome hépatocellulaire).

Symptômes


Même si l’infection par le VHC est dans la majorité des cas asymptomatique, elle peut tout de même entraîner des symptômes qui ne sont pas spécifiques notamment une fatigue importante et prolongée1,3.
Elle peut également être associée à des manifestations extra-hépatiques telles que3

  • Des troubles anxieux (irritabilité, incapacité à se reposer, insomnie,…),
  • Des troubles dépressifs (tristesse, pleurs inexpliqués, idées noires ou suicidaires…),
  • Des douleurs des os et/ou des articulations,
  • Des problèmes cutanés,…

  


Principaux facteurs d’aggravation de la fibrose hépatique4,5


Âge élevé au moment de la contamination

Surpoids et troubles métaboliques

Co-infections VIH/VHC, VHB/VHC

Sexe masculin

Consomation d’alcool, tabac et/ou cannabis

Infection par le génotype 3




Les chiffres en France

En France, en 2019, 100 600 personnes seraient porteuses du virus dont certaines ne seraient pas encore dépistées6.


Qui est le plus concerné ?


Une étude de Santé Publique France a montré que la prévalence chez les 46-75 ans est plus de 6 fois supérieure à celle des 18-45 ans dans la population générale. De plus, la prévalence est également plus de 6 fois supérieure chez les personnes avec un niveau d ‘étude inférieur au Baccalauréat ou avec des revenus mensuels bas7.

Les chiffres clés sur cette population :

  • Prévalence du VHC chez les usagers de drogues : 44%, ce qui est 100 fois supérieur à la prévalence de la population générale8,9.
  • 70% des nouvelles contaminations annuelles par le VHC concernent les UD4.
  • 8 UD/10 exposés au VHC développent une hépatite C chronique10.
  • 64% des usagers ayant pratiqué au moins 1 fois une injection ont été en contact avec le VHC8.
  • Une des 1ères causes de mortalité chez les UDI (Usagers de Drogues par voie Intraveineuse)8.
  • Une fibrose sévère est retrouvée chez 15% des UD, favorisée par la présence de facteurs de risque contribuant à sa progression (comme l'âge, l'obésité ou l'insulinorésistance par exemple)10.

Les chiffres clés sur cette population :

  • Prévalence du VHC dans cette population : 6 à 7%. Cette prévalence pourrait être plus élevée chez les patients souffrant de pathologies mentales chroniques sévères : schizophrénie, troubles bipolaires8.
  • Des troubles neuropsychiatriques / neurocognitifs accompagnent l’infection chez près de 50% des patients (indépendamment de la sévérité de la maladie et des taux de réplication du virus)8.
  • 1/4 des patients atteints d’hépatite C chronique présentent une dépression (x1,5 à 4,0 fois la population générale)11.

Les chiffres clés sur cette population :

  • Prévalence du VHC en milieu carcéral : 4,8% chez les personnes détenues majoritairement chez les femmes de 41 à 50 ans12,13.

Les chiffres clés sur cette population :

  • En France, 50 000 migrants seraient infectés par le VHC8.

  


Le virus de l’hépatite C se transmet par contact avec le sang d’une personne infectée.
Actuellement, l’usage de drogues par voie intraveineuse est le principal mode de contamination, mais le contact avec du sang infecté peut se produire dans d’autres circonstances :



PRINCIPAL MODE DE CONTAMINATION

Partage de matériel de consommation de drogues
Voies intraveineuse et nasale (seringue, cuillère, filtre, eau, paille …), voie fumée (pipe à crack).


Tatouage ou piercing
Matériel contaminé, non stérile

Relations sexuelles en présence de sang 
Règles, lésions des muqueuses, blessures, rapports traumatiques …

Partage d’objets de toilette
En contact avec le sang (rasoir, coupe-ongles, brosse à dents …)

Mère/enfant 
Risque de transmission de la mère à l’enfant de 5%, qui dépend de la charge virale, 20 à 30% en cas de co-infection VIH/VHC15

Exposition accidentelle au virus

Piqûre du personnel soignant lors de la réalisation d’un acte médical

Soins médicaux
Transfusion de sang ou de produits dérivés avant 1992 (mode de transmission rarissime aujourd’hui)1


  1.  INPES_Hépatite C. Dépistage, clinique, prise en charge et conseils aux patients. 2007
  2.  HAS. La prise en charge de votre maladie: l’hépatite C chronique. Vivre avec une hépatite C chronique. Guide ALD. Avril 2007
  3. INPES. Hépatite C - du dépistage au traitement - Questions et réponses à l’usage des patients. 2007
  4. AFEF. Association Française pour l’Étude du Foie. Recommandations AFEF sur la prise en charge de l’hépatite C virale – mars 2017.
  5. Ortiz V, et al. Contribution of obesity to hepatitis C-related fibrosis progression. Am J Gastroenterol. 2002 ;97(9) :2408-14
  6. Brouard C, Laporal S., Bruyand M, Pillonel J, Lot F, Hépatites B et C – Mise à jour des données épidémiologiques. Ministère des solidarités et de la santé, Septembre 2019
  7. Brouard C, Saboni L, Gautier A, Chevaliez S, Rahib D, Richard JB, et al. HCV and HBV prevalence based on home blood self-sampling and screening history in the general population in 2016: contribution to the new French screening strategy. BMC Infectious diseases. 2019
  8. AFEF. Livre blanc sur l’accès aux soins des populations vulnérables pour l’hépatite C. Avril 2018.
  9. GRVS. Hépatite C_Renouvellement des stratégies en CAARUD et CSAPA_Mai 2018
  10. Barraud H et al. Toxicomanie et hépatite chronique C. Hepato Gastro 2017;24 :223-239
  11. Adinolfi LE, et al. Chronic Hepatitis C Virus Infection and Depression. Clin Liver Dis . 2017; 21 (3): 517-534.
  12. Boussard JL. Vivre avec le VIH ou une hépatite virale en prison. 2ème forum de la SFLS
  13. Chiron E, et al. Prévalence de l’infection par le VIH et le virus de l’hépatite C chez les personnes détenues en France. Résultats de l’enquête Prévacar 2010. BEH. 2013. 35-36:445-450.
  14. Ameli.fr. Hepatite C. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/hepatite-c, consulté le 10 mars 2020
  15. Françoise Roudot-Thoraval. Prise en charge et perspectives thérapeutiques des hépatites B et C. Journée nationale de lutte contre les hépatites virales 2018. Colloque national du 15 mai 2018. https://solidaritessante.gouv.fr/actualites/evenements/article/journee-nationale-de-lutte-contre-les-hepatites-virales-2018, consulté le 10 mars 2020
  16. OMS. Lignes directrices pour le dépistage, les soins et le traitement des personnes ayant une infection chronique avec le virus de l’hépatite C. 2016.
  17. Association française pour l’étude du foie. Recommandations AFEF pour le diagnostic et le suivi non invasif des maladies chroniques du foie. Juillet 2020. 
  18. HAS. Hépatite C : prise en charge simplifiée chez l’adulte. Fiche mémo. Mars 2019. Mise à jour Septembre 2019.
  19. Dhumeaux D. Prise en charge thérapeutique et suivi de l’ensemble des personnes infectées par le virus de l’hépatite C. Rapport de recommandations 2016. https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/ rapport_.pdf
  20. Bottero J, Brouard C, Roudot-Toraval F et al. 2014 French guidelines for hepatitis B and C screening: a combined targeted and mass testing strategy of chronic viruses namely HBV, HCV and HIV. Liver Int 2016;36:1442-9.
  21. Association française pour l’étude du foie. Recommandations AFEF sur la prise en charge de l’hépatite virale C. Mars 2018. Avec le soutien de la SPILF (Société de pathologie infectieuse de langue française).
  22. INPES. Un dépistage positif, que faire ? 2009
  23. SAVOIR COMMENT ME FAIRE DÉPISTER ? - https://www.savoir-c-guerir.com/comment-me-faire-depister/, consulté le 26/07/2019
  24. Lam BP, et al. The changing landscape of hepatitis C virus therapy: focus on interferon-free treatment. Therap Adv Gastroenterol. 2015;8(5):298-312.
  25. HAS. Prise en charge de l’hépatite C par les médicaments anti-viraux à action directe (AAD). Juin 2014.
  26. Vermehren J et al. Challenges and perspectives of direct antivirals for the treatment of hepatitis C virus infection. J Hepatol. 2018;69(5):1178-1187.
  27. HAS. Prise en charge de l’hépatite C par les médicaments antiviraux d’action directe (AAD). Élargissement du périmètre de remboursement. Décembre 2016.
  28. Comité interministériel pour la Santé. Priorité Prévention. Dossier de presse. Mars 2018
  29. OMS. Rapport mondial sur l’hépatite 2017.
  30. Pol S. L’hépatite C face au dé de la guérison. Rev Prat 2018; 68;269-75
  31. HAS. Actes et Prestations. Affection de longue durée. N°6 Hépatite chronique C. Actualisation Juillet 2017.
  32. Ministères des affaires sociales et de la santé. Prise en charge thérapeutique et suivi de l’ensemble des personnes infectées par le virus de l’hépatite B ou de l’hépatite C. Rapport de recommandations 2014. Sous la direction du Pr Daniel Dhumeaux et sous l’égide de l’ANRS et du CNS et avec le concours de l’AFEF.
  33. European Association for the Study of the Liver - Recommandations sur le traitement de l'hépatite C - EASL 2020

FR-VHCV-200041 - 02/2021