Pharmacien d’officine : un rôle clé dans le parcours de soin pour ces patients16


L’équipe officinale est le 1er professionnel de recours pour un patient traité en ville. La relation de proximité et la confiance installée avec le patient font de ce professionnel de santé un atout clé pour un bon suivi et une bonne surveillance de ces traitements en collaboration avec les autres professionnels de santé impliqués. 

C’est dans ce cadre que s’inscrit la mise en place des entretiens pharmaceutiques pour les patients traités par anticancéreux oraux.

Comme pour les entretiens déjà mis en place, l’accompagnement est prévu sur une durée de deux ans pour tout patient âgé d’au moins 18 ans et traité par anticancéreux oraux.

Les objectifs sont de :

  • Rendre le patient autonome et acteur de son traitement, de limiter la perte de repères.
  • Favoriser le suivi, le bon usage et l’observance des anticancéreux oraux.
  • Aider le patient dans la gestion des traitements.
  • Assurer une prise en soins coordonnée du patient.


Les traitements concernés17


Les traitements anticancéreux oraux ont été scindés en deux groupes distincts pour lesquels les modalités de suivi diffèrent la deuxième année (un seul ou 2 entretiens selon les cas) :

  • Les traitements anticancéreux au long cours ou hormonothérapies
  • Tous les autres anticancéreux oraux (classes ATC L01 & L02 administrées par voie orale : comprimé, capsule molle ou gélule)

L01 : ANTINEOPLASIQUES

  • L01A : agents alkylants
  • L01B : antimétabolites
  • L01C : alcaloïdes végétaux et autres médicaments d’origine naturelle
  • L01D : antibiotiques cytotoxiques et apparentés
  • L01X : autres antinéoplasiques

L02 : THERAPEUTIQUE ENDOCRINE

  • L02A : hormones et apparentés
  • L02B : antihormones et apparentés


Déroulement et objectifs des entretiens17


La 1ère année

3 entretiens doivent être réalisés après un passage en revue du contexte et des traitements.

Le 1er entretien a pour objectif :

  • Le recueil des informations générales relatives au patient
  • Une évaluation des connaissances du patient sur son traitement
  • Une information sur les modalités de prise de son traitement.

Le second privilégiera :

  • Un échange avec le patient sur les difficultés qu’il rencontre dans sa vie quotidienne en lien avec son traitement et sur les effets indésirables auxquels il est confronté.

Le 3ème sera consacré à l’appréciation de l’observance du patient.


La deuxième année

Un entretien est programmé pour un traitement anticancéreux au long cours ou une hormonothérapie, 2 pour tous les autres anticancéreux oraux. Leur objectif est de faire le point sur la vie quotidienne, les effets indésirables et d’évaluer l’observance.



Rémunération17


Elle est distincte selon le groupe d’anticancéreux oral.

Pour un traitement anticancéreux oral au long  cours ou l’hormonothérapie :

  • 60 € pour l’ensemble des 3 entretiens de la 1ère année
  • 20 € pour l’entretien de la 2ème année

Pour les autres anticancéreux oraux :

  • 80 € pour les 3 entretiens de 1ère année
  • 30 € pour l’ensemble des 2 entretiens de la 2ème année

La facturation, via le LGO, peut intervenir à la fin de la séquence annuelle d’entretiens seulement après les 3 entretiens pour la première année et 12 mois après la facturation précédente pour la deuxième année.




  1. Données globales d’épidémiologie des cancers. https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Les-chiffres-du-cancer-en-France/Epidemiologie-des-cancers/Donnees-globales (consulté le 03/11/2020)
  2. Plan Cancer 2014-2019. 2e édition. 2015
  3. INCA. Développement des anticancéreux oraux. Projections à court, moyen et long termes. Collection état des lieux et des connaissances. 2016
  4. Collège national de pharmacologie médicale. https://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/anticancereux-les-points-essentiels (consulté le 03/11/2020)
  5. Renet S et al. Parcours de soins : modélisation et analyse des risques induits par les anticancéreux oraux. Bull Cancer. 2016; 103: 345-52
  6. INCA. Parcours de soin d’un patient traité par anticancéreux oraux. 2016
  7. Fondation ARC. Les traitements et les soins de support.
  8. OMEDIT. Avantages et inconvénients de la chimiothérapie anticancéreuse orale. www.omedit-centre.fr/CHIMIO-ORALES_ web_gen_web/co/4-Avantages_et_Inconvenients_de_la_chimiotherapie_orale.html (consulté le 03/11/20)
  9. INCA. Médecine de précision : mécanismes d’action. https://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Comprendre-la-recherche/La-medecine-de-precision/Mecanismes-d-action (consulté le 03/11/2020)
  10. INCA. Votre médecin va faire réaliser une analyse moléculaire de votre tumeur pour envisager la possibilité d’un traitement par thérapies ciblées. Cancer Info.
  11. Walter T, Forestier J. Les différentes classes de thérapies ciblées. Lettre de l’Hépato-gastroentérologue. 2016 ; 19(2) : 74-9
  12. Auffret N. Complications cutanées des chimiothérapies. La lettre du cancérologue. 2007 ; 16 (9) : 401-4
  13. Bensadoun RJ, Collangettes D, Fricain JC. Prise en charge de la toxicité des thérapies ciblées sur les muqueuses buccales et gastro-intestinales dans le traitement du cancer du sein. La Lettre du Cancérologue.
  14. OMEDIT. Fiche d’aide à la prise en charge des mucites. 20/03/2018 https://www.omeditbretagne.fr/wp-content/uploads/2020/01/c29dfff3-f32e-4dea-b245-ba77bb297964.pdf (consulté le 23/12/2020)
  15. OMEDIT. Fiche d’aide à la prise en charge de la toxicité cutanée. https://www.omedit-paysdelaloire.fr/wp-content/uploads/2020/07/Toxicit%C3%A9-cutan%C3%A9e-20180320.pdf (consulté le 23/12/2020)
  16. UPSO. Accompagnement des patients sous anticancéreux oraux. Guide d’accompagnement et fiche de suivi patient.
  17. UPSO. Accompagnement anticancéreux oraux. Guide d’aide à la réalisation.

FR-ONC-200019 - 04/2021