L’importance de l’acceptation du patient

L’adhésion se définit comme l’acceptation du patient à la stratégie de prise en charge qui lui est proposée(1). Elle diffère de l’observance, dont on parle plus souvent, mais qui est la concordance entre le comportement d’une personne et les recommandations de son soignant (6).



Cette acceptation, incluse dans la notion d’adhésion, peut dépendre de différents éléments, principalement(1) :

  • La compréhension de la maladie et des objectifs du traitement,
  • L’implication des acteurs de la chaîne de soins du patient (dont le pharmacien).

L’implication active du patient est aussi un facteur majeur d’atteinte des objectifs thérapeutiques.(4)(7)


Les différentes situations d’échappement

Être observant à son traitement n'est pas un comportement naturel(1).

Les facteurs de non-adhésion peuvent être multiples et il est important de prendre en compte ceux liés au patient lui-même, à son traitement, mais aussi ceux qui peuvent être liés à l’influence des soignants.

Voici des exemples de facteurs pouvant influer sur l’adhésion de vos patients traités pour des maladies inflammatoires chroniques :

Votre patient peut avoir ses propres freins à l’adhésion. Parmi les éléments à prendre en compte vous pourrez tenter d’évaluer avec votre patient :

  • La perception de la gravité de la maladie (1)
  • Les difficultés d’acceptation de la maladie (8)
  • La dépression ou l’anxiété (9)
  • Les croyances (3)
  • L'impact du coût (reste à charge) (3)

Un sujet jeune peut être moins sensible aux risques encourus, il peut être influencé par les réseaux sociaux ou internet et pourrait aussi avoir un goût du risque plus prononcé.

A contrario, l’adhésion d’un sujet âgé (plus de 50 ans) peut être impactée par les oublis ou encore la polymédication.

Certains éléments directement liés au traitement peuvent influer sur la non-adhésion de vos patients comme l’impression d’absence de bénéfice, la complexité du traitement, sa galénique ou encore les effets secondaires.

A titre d'exemple, en dermatologie, la non-observance peut être induite par la durée du traitement parfois longue, les pauses thérapeutiques ou encore la présence d’effets indésirables.(12)

En gastro-entérologie, on notera le tabagisme, les contraintes liées aux traitements ainsi que l’anxiété ou les sautes d’humeur. (13)

En rhumatologie, l’absence d’amélioration de l'handicap et le manque de contact avec les professionnels de santé peuvent aussi influés. (14)

Les différentes situations de vie peuvent être à l’origine d’une période de non-observance.

Les vacances sont par exemple un risque d’interruption de traitement. Le risque infectieux peut aussi être lié à un non-respect momentané du traitement. Les nouveaux patients avec leur impatience en début de traitement peuvent arrêter plus facilement.

Enfin, les traitements au long cours pour les maladies chroniques entraînent une lassitude, une crainte plus importante des effets indésirables, et une mise en congé thérapeutique.

En tant que soignant, vous pouvez aussi avoir un impact sur l’adhésion de vos patients. Pour optimiser l’observance, il est alors important de prendre le temps d’informer sur les effets du médicament(9), de partager avec les autres professionnels de santé(3) mais aussi de mettre le patient en confiance(3). Il est aussi important d’adapter votre attitude en fonction des patients notamment en évitant tout jugement ou tout sentiment de culpabilisation(1)(16).

  1. Académie nationale de Pharmacie. Rapport. Observance des traitements médicamenteux en France. 15 décembre 2015.
  2. Cottin T et al. Observance aux traitements : concepts et déterminants. Arch Cardiovas Dis Suppl. 2012 ; 4; 291-8
  3. IMS Health, CRIP. Améliorer l’observance. Traiter mieux et moins cher. 2014
  4. Nouvelles visions pour une société de la connaissance. Livre Blanc de la Fondation Concorde. L’observance des traitements : un défi aux politiques de santé. Mars 2014.
  5. Cribier B. Observance des traitements locaux (et généraux) dans le psoriasis. Ann Derm et Venerol. 2012 ; 139 (suppl 1) : S13 – S17.
  6. Quintiles. Observance thérapeutique. Des leviers pour agir. 2017
  7. Ordre National des Pharmaciens. Qu’est ce que l’éducation thérapeutique (ETP). (en ligne) http://www.ordre.pharmacien.fr/Les-pharmaciens/Champs-d-activites/L-education-therapeutique. Consulté le 14 avril 2019
  8. CISS, de l’observance à l’adhésion, par la décision partagée. Quatre groupes de recommandations de la conférence citoyenne des 1er et 2 juin 2015.
  9. Filippi J. et al. Observance thérapeutique et maladies inflammatoires chroniques intestinales. Hépato-Gastro et Oncologie digestive. 2011 ; 18 (suppl 4) : S27-S32
  10. Étude Opinion Way/Welcoop (2014). Patients et observance : sommes-nous tous égaux ? Étude réalisée du 17 au 19 septembre 2014.
  11. Bovin E. et al. (2016). La non-observance thérapeutique face à une maladie au long cours à l’adolescence : conduites à risques… risques des conduites…de l’adolescent, des parents, du pédiatre… Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence. 64 , 302-307.
  12. Garcia-Martin P. et al. (May 2015). Adherence to biologic treatment in patients with moderate to severe psoriasis. Journal of the American Academy of Dermatology.   Suppl. 1. 72.5 : AB224.
  13. Lopez A. et al. (2013). Adherence to anti-TNF therapy in inflammatory bowel diseases: a systematic review. Inflamm. Bowel Dis. 19(7),1528-33.
  14. Beauvais C. Quand prescrire ne suffit plus … L’observance thérapeutique : un enjeu pour les rhumatologues. La lettre du rhumatologue. 2007. 337 : 3-6.
  15. Packham J. (2017). Patient experiences, attitudes and expectations towards receiving information about anti-TNFmedication: a quantitative study. Clin Rheumatol. Doi   :10.1007/s10067-017-3642-5
  16. Golay A. Une éducation thérapeutique en quatre dimensions pour diminuer la résistance au changement des patients obèses. Med Mal Metab. 2007;1,n°1 : 69-76.
  17. Morisky DE. Et al. Concurrent and predictive – validity of a self-reported measure medication adherence. Med Care. 1986;24:67-74.
  18. Vidal. Iatrogénie médicamenteuse chez les personnes âgées : enquête, campagne de sensibilisation et actions annoncées du LEEM. 16 avril 2015.
  19. No authors listed (2016). Can we improve adolescent adherence? Drug & therapeutic Bulletin, 54(1),6-9
  20. Brochure HAS (2014). Parler avec son pharmacien. Pourquoi est-ce important ? Juillet 2014.
  21. Pham T. et al. (2014). Traitements anti-TNF alpha et suivi de la tolérance. Fiches pratiques élaborées par le Club Rhumatismes et Inflammation (CRI), Section de la Société Française de Rhumatologie (SFR). (22/06/2017). http://www.cri-net.com/fiches-pratiques-et-recommandations/dernieres-mises-a-jour/traitements-anti-tnfa-et-suivi-de-tolerance

FR-ABBV-210053 – Date de publication : 06/2021