Cas comptoir : primo-délivrance et renouvellement

Profil de la patiente

Bénédicte 53 ans

  • Atteinte d’un psoriasis sévère
  • Sous traitement biologique depuis 3 ans
  • Vient renouveler son traitement biologique
  • Cliente régulière de l’officine, part souvent à la campagne
  • Pas de dispensation indiquée sur le dossier pharmaceutique depuis 2 mois, ni au dos de l’ordonnance

 

Cas 1 : Adhésion au traitement

Il est important de détecter un problème d’adhésion au traitement de votre patiente car cela conditionne le succès thérapeutique.

L’évocation d’un éventuel souci d'adhésion devrait se faire lorsqu’un médicament n'est pas encore délivré13.

Pour évaluer son adhésion, aidez-vous de questions-type pour aborder le sujet15 :

  • Vous est-il arrivé d’oublier de prendre votre traitement ?
  • Vous est-il déjà arrivé de prendre votre traitement en retard ?
  • Quand vous ressentez beaucoup moins, voire plus du tout, vos symptômes, vous arrive-t-il parfois d’arrêter de prendre votre traitement ?
  • Vous est-il arrivé de ne pas prendre votre traitement parce que, certains jours, vous avez l’impression que votre traitement vous fait plus de mal que de bien ?

Pensez à l’éventualité de mettre en place des rendez vous (type entretiens pharmaceutiques)17.

  • Lors de ces entretiens, vous pourrez par exemple rechercher les motifs de non-adhésion
    • Liés à la pathologie et au traitement
      • Un traitement chronique13
      • L’efficacité du traitement18
      • Pas de poussée récente de la maladie 
      • Pas de bénéfice perçu du traitement 
      • La galénique13
      • Les effets secondaires13
    • Liés au contexte
      • Interruption ou décalage du traitement à l’occasion d’un voyage ou d’un déplacement13
      • Arrêt du traitement suite à une infection11
  • N'hésitez pas à rappeler les enjeux de l'adhésion. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre article sur les enjeux de l'adhésion en cliquant ici
  • Il est aussi important de renvoyer vers le prescripteur dès que cela vous semble nécessaire

 

Cas 2 : En cas de départ en voyage

Un mois plus tard, Bénédicte 53 ans revient à l’officine.

Elle part en Afrique pour un peu plus de 3 semaines.

  • Faites un point avec votre patiente sur les vaccinations nécessaires selon la destination et la possibilité de les réaliser 20
  • Aidez votre patiente à s’organiser pour ne pas interrompre le traitement :
    • Si la durée du séjour est inférieure au délai entre 2 injections : il est préférable de réaliser la dernière injection avant le départ et la suivante dès le retour20
    • En cas de voyage en France et Outre-mer : envisager la possibilité d’obtenir le traitement sur place (vérifier sa disponibilité)  
    • En cas de départ avec le traitement, toujours préserver la chaîne du froid

En cas de voyage en avion20

•   Si cela est possible, conseillez à votre patiente de contacter la compagnie avant l’achat du billet.

•   Informez-le de prévoir un sac isotherme avec des packs réfrigérants lorsque la conservation au froid est requise

•   Rappelez–lui de garder le traitement en cabine. Il faut en faire la demande lors de l’enregistrement, avec les éléments suivants :

•   Une ordonnance en anglais mentionnant la Dénomination Commune Internationale (DCI) du traitement,

•   Un certificat en anglais attestant de la maladie et de la nécessité de transporter en cabine des dispositifs d’injection.

•   Ne pas hésiter à demander au personnel de bord de conserver le traitement au frais.

 

N'oubliez pas de rappeler au patient de toujours préserver la chaine du froid sur le lieu de séjour si cela est nécessaire 20

•   Penser à mettre le traitement au réfrigérateur

•   Toujours transporter le produit avec le sac isotherme et les packs réfrigérants


En cas de décalage horaire supérieur à 3 heures, tenir compte du décalage horaire pour les injections sur place.

A noter que d’autres situations particulières, au même titre que les départs en voyage, nécessitent une consultation avec le médecin prescripteur pour que le patient ait une réponse adaptée à la spécialité prescrite.

Parmi ces situations, il y a aussi :

  • Soins dentaires
  • Chirurgie
  • Suivi gynécologique
  • Fièvre
  • Exposition au soleil
  • Brûlure, traumatisme

Des documents sont disponibles en ligne sur AbbvieCare

  • Fiche « Comment tranporter et conserver un médicament en ambulatoire »
  • Certificat médical pour porter d’anti-TNFα

 

 

  1. Code de la santé publique –article L5121-1 modifié par la loi n°2018-1203 du 22 décembre 2018 - art. 66 (V). Disponible sur : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=E69D5B5A084DA4476255D4115482F773.tplgfr32s_1?idArticle=LEGIARTI000037950971&cidTexte=LEGITEXT000006072665&categorieLien=id&dateTexte=  (consulté le 15/05/2018)
  2. ANSM. Rapport. Etat des lieux sur les médicaments biosimilaires. Mai 2016
  3. Sekhon BP, Saluja V. Biosimilars: an overview. Biosimilars. 2011;1:1-11
  4. Giraud  D et al. Biosimilaire : de la technique au médicoéconomique. Thérapie. 2015 ; 70 (1) : 37-46
  5. EMA. Biosimilars in the EU. Information guide for healthcare professionals. © European Medicines Agency, 2017
  6. Mellstedt H, Niederwieser D, Ludwig H. The challenge of biosimilars. Ann Oncol. 2008;19:411-419. 
  7. Sigrid R Ruuls, Jeroen J. Lammerts van Bueren, Jan G.J. van de Winkel, Paul W.H.I. Parren. Novel human antibody therapeutics: the age of the Umabs. Biotechnol. J. 2008,3, 1157-1171.
  8. Windisch J. Biosimilars versus originators: similarities and differences from development to approval. Int J Clin Rheumatol. 2015;10(6):1-10
  9. Meddispar. Médicaments à dispensation particulière à l'officine. Médicaments d'exception http://www.meddispar.fr/Medicaments-d-exception/Conditions-de-delivrance#nav-buttons (consulté le 01/06/2018)
  10. ANSM. Modification des conditions de prescription et délivrance de certaines biothérapies utilisées dans le traitement de maladies inflammatoires chroniques en rhumatologie, gastroentérologie, dermatologie, ophtalmologie - Point d'information. https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Modification-des-conditions-de-prescription-et-delivrance-de-certaines-biotherapies-utilisees-dans-le-traitement-de-maladies-inflammatoires-chroniques-en-rhumatologie-gastroenterologie-dermatologie-ophtalmologie-Point-d-information (consulté le 14 octobre 2019)
  11. Fiche du CRI « Que faire en cas d’antécédent ou d’apparition d’infections bactérienne, opportuniste ou fungique ? » Janvier 2014
  12. Fiche du CRI « Conduite à tenir en cas de vaccination ». Juillet 2018
  13. Académie Nationale de Pharmacie. Rapport. Observance des traitements médicamenteux en France. 15 Décembre 2015
  14. Ministère des affaires sociales et de la santé. Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales
  15. HAS. Le webzine de la HAS. Décision médicale partagée –De nombreux freins, quelques avancées https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2740919/fr/decision-medicale-partagee-de-nombreux-freins-quelques-avancees (consulté le 01/06/2018)
  16. Morisky DE et al.  Concurrent and predictive validity of a self-reported measure of medication adherence. MedicalCare. 1986;24(1):67-74
  17. Ameli.fr. Voyager en toute sécurité. Disponible sur : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/vie-pratique/voyager-securite (consulté le 01/06/2018)
  18. Filippi J. et al. Observance thérapeutique et maladies inflammatoires chroniques intestinales. Hépato-Gastro et Oncologie digestive. 2011 ; 18 (suppl4) : S27-S32
  19. HAS. Guide ALD. Polyarthrite rhumatoïde évolutive grave. Avril 2008
  20. Fiche du CRI « Conduite à tenir en cas de voyage ». Décembre 2010
  21. https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/signalement-sante-gouv-fr/article/quels-evenements-sanitaires-indesirables-signaler

FR-IMM-190182 - 12/2020