La maladie de Crohn

Elle se caractérise par une inflammation pouvant être localisée à tous les segments du système digestif (de la bouche à l'anus) 1. Cette localisation est plus fréquente au niveau de l'intestin.

Cette maladie survient le plus souvent chez l'adulte jeune. L'âge moyen de survenue de la maladie de Crohn est de  20-30 ans 5.

Plus de 225 000 personnes sont atteintes de MICI en France en 2015 dont 60% de la maladie de Crohn 5.

La maladie de Crohn évolue par poussées, alternant avec des phases de rémission.

Manifestations cliniques 5

Manifestations digestives en période de poussée
  • Douleurs abdominales (spasmes, syndrome d'obstruction intestinale), nausées, vomissements
  • Parfois syndrome abdominal aigu, notamment tableau d'appendicite aiguë
  • Diarrhée avec ou sans rectorragie, syndrome dysentérique
  • Signes ano périnéaux : douleurs, écoulement, ...
Signe généraux
  • Fièvre
  • Fatigue, amaigrissement, anorexie
  • Pâleur, dyspnée (anémie)

Lésions caractéristiques 7-9

Localisation des lésions inflammatoires
  • Tout le tube digestif peut être atteint, surtout l'iléon, le côlon et l'anus
  • Le tractus digestif supérieur peut être touché
Profondeur des lésions inflammatoires
  • L'ensemble de la paroi de l'intestin est atteinte : lésion « transmurale »
  • Fissures, fistules fréquentes, sténoses fréquentes
Distribution des lésions
  • Segmentaires, hétérogènes (le plus souvent)

Le pharmacien d’officine est en 1ère ligne pour repérer d’éventuels signes évocateurs et orienter vers un médecin spécialisé en gastro-entérologie, par exemple en cas de:

  • Demandes récurrentes de conseil pour diarrhée et/ou douleur abdominale avec spasmes chez des personnes jeunes (20-30 ans)
  • Signes généraux ( amaigrissement).

L'objectif des traitements de la maladie de Crohn est de mieux contrôler la maladie et d'améliorer ainsi la qualité de vie des patients. Ils ne permettent pas d'en guérir.

Prise en charge médicamenteuse de la maladie de Crohn10

Lorsque les patients sont sous traitement, l’équipe officinale est en 1ère ligne pour accompagner les patients 5 :

  • En repérant d’éventuels problèmes d’observance et en insistant sur les enjeux de la prise régulière du traitement
  • En insistant, lors de la délivrance des médicaments sur la nécessité de respecter certaines règles d’hygiène de vie ou sur les événements qui doivent alerter (en particulier les signes d’infection)

Remis patient sur la maladie de Crohn

Pour vous aider au comptoir, n’hésitez pas à télécharger cette brochure pour expliquer au patient sa pathologie.

  1. Inserm. MICI. Disponible sur www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/maladies-inflammatoires-chroniques-intestin-mici. Consulté le 09/12/2019.
  2. Ameli.fr. Maladies inflammatoires ou rares ou VIH. 2017. Disponible sur le site : https://www.ameli.fr/l-assurance-maladie/statistiques-et-publications/etudes-en-sante-publique/cartographie-des-pathologies-et-des-depenses/fiches-par-pathologie/maladies-inflammatoires-ou-rares-ou-vih.php. Consulté le 05/11/2019.
  3. AFA. Enseignements de l’enquête « regards sur les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) ». https://www.afa.asso.fr/article/archives/2007-1/200703-enseignements-de-lenquete-qregards-sur-les-maladies-inflammatoires-chroniques-de-lintestin-mici.html. Consulté le 09/12/2019.
  4. Sartor RB. Mechanisms of disease: pathogenesis of Crohn’s disease and ulcerative colitis. Nat Clin Pract Gastroenterol Hepatol. 2006;3(7):390-407.
  5. HAS. Guide Affection de longue durée. Maladie de Crohn. Mai 2008.
  6. HAS. Guide Affection de longue durée. Rectocolite hémorragique evolutive. Mai 2008.
  7. D’après Cadiot G et al. Gastro-entérologie Nouvelle edition – Agence universitaire de la Francophonie. 2005, p 523.
  8. Dalibon P. Maladie de Crohn et rectocolite ulcéro-hémorragique, de grandes similitudes. Actualités Pharmaceutiques. 2015;54(545):20-24.
  9. Klotz C, et al. Prise en charge de la maladie de Crohn. La Presse Médicale – Gastro-entérologie 2015;44(4):411-417. Avril 2015.
  10. Vidal Recos. Maladie de Crohn. Disponible sur le site : https://www.vidal.fr/recommandations/3751/crohn_maladie_de/prise_en_charge/. Mise à jour le 19/11/2019. Consulté le 11/12/2019.
  11. Observatoire National des MICI. EPIMAD : Le plus grand registre au monde. Disponible sur le site : http://www.observatoire-crohn-rch.fr/epimad-le-plus-grand-registre-de-malades-au-monde/. Consulté le 11/12/2019.
  12. Vidal Recos. Rectocolite hémorragique. Disponible sur le site : https://www.vidal.fr/recommandations/4021/rectocolite_hemorragique/la_maladie/. Mise à jour le 19/11/2019. Consulté le 11/12/2019.
  13. HAS. La prise en charge de votre maladie de Crohn. Vivre avec une maladie de Crohn. Octobre 2008.
  14. Programme PNNS - https://www.mangerbouger.fr/PNNS - consulté le 2 juillet 2020.
  15. CREGG. Alimentation et MICI. Disponible sur le site : https://www.cregg.org/fiches-recommandations/alimentation-et-mici/. Consulté le 11/12/2019.
  16. AFA. FAQ – Que boire quand on a une MICI ? Disponible sur le site : https://www.afa.asso.fr/article/nutrition-1/faq/que-boire-quand-on-a-une-mici.html. Consulté le 11/12/2019.
  17. CHUM. Maladie de Crohn – Comment le tabac influence la maladie. 2017. Disponible sur le site : https://www.chumontreal.qc.ca/fiche/maladie-de-crohn-comment-le-tabac-influence-la-maladie. Consulté le 11/12/2019.
  18. INSERM. Sommeil : La santé vient en dormant, Science & santé, mars avril 2017, numéro 35, page 26.
  19. Bonaz B. Stress et MICI. AFA, 2007. Disponible sur : https://www.afa.asso.fr/article/archives/2007-1/200701-stress-et-mici.html. Consulté le 11/12/2019.
  20. AFA. Sport et MICI, 2013. Disponible sur : https://www.afa.asso.fr/article/vivre-avec/bouger-avec/sport.html?page=&print=1&tmpl=component. Consulté le 11/12/2019.
  21. Ghosh et al. Development of the IBD Disk: A Visual Self-administered Tool for Assessing Disability in Inflammatory Bowel Diseases, Mars 2017;

FR-IMMG-190045 - Date de publication : 11/2020