Conseils pratiques de vie en cas de MICI

Les MICI ne sont pas des maladies de l’alimentation ! Aucun aliment n’est susceptible de déclencher l’apparition d’une MICI, d’une poussée inflammatoire ou de guérir la maladie 13.

En revanche, les symptômes associés aux MICI (douleurs abdominales, diarrhées, ballonnements, fatigue, fièvre, ou encore perte d’appétit) peuvent conduire à des carences nutritionnelles voire une dénutrition, d’où l’importance de surveiller l’état nutritionnel du patient.

De manière générale, il est important d’avoir une alimentation équilibrée, déclinée en 4 repas sur la journée : le petit-déjeuner, le déjeuner, la collation et le dîner 13,14 :

La maladie se caractérise par des phases de poussées et de rémissions lors desquelles il est conseillé d’adapter l’alimentation pour lutter contre les symptômes.

En phase de poussées, la prise alimentaire ne doit pas être diminuée, mais elle doit être réadaptée en fonction de la tolérance du patient en accord avec le gastro-entérologue 13.

En phase de remission, tous les aliments sont autorisés, tout en les réintégrant progressivement dans une alimentation saine et équilibrée. Il est essentiel de commencer par manger en petites quantités avant d’augmenter les portions 13. Dans un premier temps, les fruits et légumes doivent être consommés cuits (comme les compotes) puis réintégrez les aliments crus en débutant par les moins fibreux comme le concombre, le potiron, la pomme, l’abricot… Le lait peut également être réintroduit.

Même s’ils ne permettent pas de guérir de la rectocolite hémorragique, les traitements actuels permettent toutefois d’obtenir un contrôle durable de la maladie et une qualité de vie plus satisfaisante 6.

Ne pas fumer

Le tabagisme multiplie par 3 le risque d'aggraver les symptômes de la maladie de Crohn 17.

Dormir suffisamment

Un manque de sommeil peut affecter le moral du patient déjà fatigué par la maladie. De courtes siestes dans la journée sont les bienvenues 18.

Se relaxer

Le stress quotidien ne fera qu’aggraver les symptômes des MICI. C’est pourquoi il est essentiel de diminuer le stress en réalisant des exercices de relaxation comme le yoga ou la sophrologie 19.

Pratiquer une activité physique

La pratique régulière d’une activité physique participe à l'équilibre de l'individu. Il est préférable de privilégier les sports doux comme la marche rapide, le vélo ou la natation, avant de reprendre des sports plus intenses tels que le tennis, le squash ou les sports de combat 20.

Les MICI peuvent avoir un impact important sur la qualité de vie des patients 21. Vous pouvez suivre l’état de santé général de votre patient grâce à des outils simples pour l'orienter si nécessaire vers son gastro-entérologue afin de discuter de solutions adaptées.

Le questionnaire suivant à pour but d’évaluer rapidement la qualité de vie des patients atteints de MICI :

1. Avez-vous réduit vos activités quotidiennes telles que le sport, les sorties, les loisirs ?

2. La maladie a-t-elle un impact dans vos relations avec les autres ?

3. Rencontrez-vous des difficultés dans votre vie scolaire/professionnelle ?

4. Vous sentez-vous anxieux ou parfois déprimé ?

Si le patient a répondu OUI à au moins l’une de ces questions, vous pouvez lui conseiller de prendre rendez-vous chez son gastro-entérologue.

IBD Disk : le Disque des Maladies Inflammatoires Intestinales (Inflammatory Bowel Diseases) 21

L’IBD Disk est un outil permettant de suivre l’évolution de l’état de santé des patients atteints de MICI sur des items de la vie courante. En le remplissant au moment des visites chez le gastro-entérologue ou dans votre officine, le patient pourra exprimer au mieux son ressenti et de se donner des objectifs.

À court terme, l’objectif est de réduire le score pour un ou plusieurs des éléments suivants et de suivre leurs variations. À plus long terme, l’objectif est de les maintenir le plus bas possible.

Items de la vie quotidienne :

Questionnaire et disque de score

Pour chaque item, le patient doit évaluer son état sur une échelle de 1 à 10. Une fois tous les items évalués, le score cumulé des 10 items est noté afin de comparer également celui-ci à chaque nouvelle évaluation.

  1. Inserm. MICI. Disponible sur www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/maladies-inflammatoires-chroniques-intestin-mici. Consulté le 09/12/2019.
  2. Ameli.fr. Maladies inflammatoires ou rares ou VIH. 2017. Disponible sur le site : https://www.ameli.fr/l-assurance-maladie/statistiques-et-publications/etudes-en-sante-publique/cartographie-des-pathologies-et-des-depenses/fiches-par-pathologie/maladies-inflammatoires-ou-rares-ou-vih.php. Consulté le 05/11/2019.
  3. AFA. Enseignements de l’enquête « regards sur les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) ». https://www.afa.asso.fr/article/archives/2007-1/200703-enseignements-de-lenquete-qregards-sur-les-maladies-inflammatoires-chroniques-de-lintestin-mici.html. Consulté le 09/12/2019.
  4. Sartor RB. Mechanisms of disease: pathogenesis of Crohn’s disease and ulcerative colitis. Nat Clin Pract Gastroenterol Hepatol. 2006;3(7):390-407.
  5. HAS. Guide Affection de longue durée. Maladie de Crohn. Mai 2008.
  6. HAS. Guide Affection de longue durée. Rectocolite hémorragique evolutive. Mai 2008.
  7. D’après Cadiot G et al. Gastro-entérologie Nouvelle edition – Agence universitaire de la Francophonie. 2005, p 523.
  8. Dalibon P. Maladie de Crohn et rectocolite ulcéro-hémorragique, de grandes similitudes. Actualités Pharmaceutiques. 2015;54(545):20-24.
  9. Klotz C, et al. Prise en charge de la maladie de Crohn. La Presse Médicale – Gastro-entérologie 2015;44(4):411-417. Avril 2015.
  10. Vidal Recos. Maladie de Crohn. Disponible sur le site : https://www.vidal.fr/recommandations/3751/crohn_maladie_de/prise_en_charge/. Mise à jour le 19/11/2019. Consulté le 11/12/2019.
  11. Observatoire National des MICI. EPIMAD : Le plus grand registre au monde. Disponible sur le site : http://www.observatoire-crohn-rch.fr/epimad-le-plus-grand-registre-de-malades-au-monde/. Consulté le 11/12/2019.
  12. Vidal Recos. Rectocolite hémorragique. Disponible sur le site : https://www.vidal.fr/recommandations/4021/rectocolite_hemorragique/la_maladie/. Mise à jour le 19/11/2019. Consulté le 11/12/2019.
  13. HAS. La prise en charge de votre maladie de Crohn. Vivre avec une maladie de Crohn. Octobre 2008.
  14. Programme PNNS - https://www.mangerbouger.fr/PNNS - consulté le 2 juillet 2020.
  15. CREGG. Alimentation et MICI. Disponible sur le site : https://www.cregg.org/fiches-recommandations/alimentation-et-mici/. Consulté le 11/12/2019.
  16. AFA. FAQ – Que boire quand on a une MICI ? Disponible sur le site : https://www.afa.asso.fr/article/nutrition-1/faq/que-boire-quand-on-a-une-mici.html. Consulté le 11/12/2019.
  17. CHUM. Maladie de Crohn – Comment le tabac influence la maladie. 2017. Disponible sur le site : https://www.chumontreal.qc.ca/fiche/maladie-de-crohn-comment-le-tabac-influence-la-maladie. Consulté le 11/12/2019.
  18. INSERM. Sommeil : La santé vient en dormant, Science & santé, mars avril 2017, numéro 35, page 26.
  19. Bonaz B. Stress et MICI. AFA, 2007. Disponible sur : https://www.afa.asso.fr/article/archives/2007-1/200701-stress-et-mici.html. Consulté le 11/12/2019.
  20. AFA. Sport et MICI, 2013. Disponible sur : https://www.afa.asso.fr/article/vivre-avec/bouger-avec/sport.html?page=&print=1&tmpl=component. Consulté le 11/12/2019.
  21. Ghosh et al. Development of the IBD Disk: A Visual Self-administered Tool for Assessing Disability in Inflammatory Bowel Diseases, Mars 2017;

FR-IMMG-190045 - Date de publication : 11/2020