Qu’est-ce qu’une hépatite ? (1)

L’hépatite est une inflammation des cellules du foie causée par un ou des virus (le plus souvent), la consommation excessive d’alcool, certains médicaments, l’obésité ou par un trouble du système de défense de l’organisme.

Une hépatite est dite « aiguë » au moment du contact de l’organisme avec le virus.

Elle peut ainsi provoquer :

  • Fatigue
  • Nausées
  • Douleurs au niveau du foie
  • Urines foncées 
  • Jaunisse

Le plus souvent, elle passe inaperçue et ne présente aucun symptôme.

Une hépatite est dite « chronique » quand elle persiste au-delà de 6 mois après l’infection initiale de l’organisme par le virus.

Il existe 5 principaux virus (A,B,C,D, E) qui sont la cause d’une hépatite virale. En France, l’infection par le virus de l’hépatite C est la cause la plus fréquente des hépatites chroniques virales. Il existe des vaccins qui protègent des hépatites A et B, mais il n’existe pas à ce jour de vaccin qui protège contre l’hépatite C.

Qu’est-ce que l’hépatite C ?

L’hépatite C est une infection due au virus de l’hépatite C (VHC) qui entraîne une inflammation du foie. Il s’agit d’un virus à ARN (acide ribonucléique) qui est transporté par le sang jusqu’au foie, où il va se multiplier et perturber son fonctionnement (1).

Le VHC est un virus particulièrement résistant et contaminant, il peut vivre plusieurs jours à l’air libre contrairement au virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et est 10 fois plus transmissible (2,3).

Si le virus peut parfois être éliminé spontanément par l’organisme, chez la majorité des sujets contaminés, l’infection devient chronique (persistance > 6 mois) (4). La plupart du temps, la maladie est asymptomatique et évolue en silence. En réponse à l’agression par le VHC, un tissu cicatriciel va peu à peu remplacer les cellules hépatiques endommagées: c’est la fibrose (4,5)

La sévérité de la maladie est variable, cependant l’hépatite C chronique peut évoluer vers une cirrhose (régénération anarchique du foie se produisant au sein de la fibrose et formant ainsi  de petits nodules (1)) chez ± 20% des patients ou un cancer du foie (carcinome hépatocellulaire - CHC) chez 5% des patients cirrhotiques chaque année, dans un délai allant de quelques années à plusieurs décennies (4).

L’infection par le VHC peut entraîner des symptômes qui ne sont pas spécifiques notamment une fatigue importante et prolongée (1,4).

 

Elle peut également être associée à des manifestations extra-hépatiques telles que:

  • des troubles anxieux (irritabilité, incapacité à se reposer, insomnie,…), 
  • des troubles dépressifs (tristesse, pleurs inexpliqués, idées noires ou suicidaires…), 
  • des douleurs des os et/ou des articulations
  • des problèmes cutanés,…

Combien de personnes sont concernées par le virus de l’hépatite C (VHC) ?

Environ 71 millions de personnes sont porteuses du VHC en 2015 dans le monde et environ 400 000 personnes décèdent chaque année de l’hépatite C (6).

 

En France, en 2018, 110 000 personnes seraient porteuses du virus dont certaines ne seraient pas encore dépistées (7).

Comment se transmet le virus de l’hépatite C ? (8)

Le virus de l’hépatite C se transmet par contact avec le sang d’une personne infectée.

Actuellement, l’usage de drogues par voie intraveineuse est le principal mode de contamination, mais le contact avec du sang infecté peut se produire dans d’autres circonstances :

PRINCIPAL MODE DE CONTAMINATION

Partage de matériel de consommation de drogues

Voies intraveineuse et nasale (seringue, cuillère, filtre, eau, paille…), voie fumée (pipe à crack)

Tatouage ou piercing

avec du matériel contaminé, non stérile

Partage d’objets de toilette

en contact avec le sang (rasoir, coupe-ongles, pince  à épiler…)

Exposition accidentelle au sang

(exemple: piqûre durant un soin pour le personnel soignant)

Relations sexuelles

pouvant entraîner des blessures, en présence de lésions, pendant les règles

Mère / Enfant

(risque de transmission de la mère à l’enfant de 5% et dépend de la charge virale)

Soins médicaux

Transfusion sanguine notamment (ce mode de transmission est devenu rarissime de nos jours)

  1. INPES. Hépatite C - du dépistage au traitement - Questions et réponses à l'usage des patients. 2007
  2. Doerrbecker J. et al, Inactivation and survival of hepatitis C virus on inanimate surfaces. J Infect Dis. 2011. 15;204(12):1830-8
  3. INRS. Risque lié au VIH, VHC et VHB: épidémiologie de la transmission soignant/soigné. Documents pour le médecin du travail. 2003 (96)
  4. INPES_Hépatite C. Dépistage, clinique, prise en charge et conseils aux patients. 2007.
  5. HAS. La prise en charge de votre maladie: l’hépatite C chronique. Vivre avec une hépatite C chronique. Guide ALD. Avril 2007
  6. OMS. Rapport mondial sur l'hépatite 2017.
  7. Françoise Roudot-Thoraval. Prise en charge et perspectives thérapeutiques des hépatites B et C. Journée nationale de lutte contre les hépatites virales 2018. Colloque national du 15 mai 2018. https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/evenements/article/journee-nationale-de-lutte-contre-les-hepatites-virales-2018, consulté le 10 mars 2020
  8. Ameli.fr. Hepatite C. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/hepatite-c, consulté le 10 mars 2020
  9. Hépatite C : Renouvellement des stratégies en CAARUD et CSAPA. Manuel méthodologique de réduction des risques, de soutien au dépistage et d'accompagnement vers le soin. Mai 2018
  10. INPES. Un dépistage positif, que faire ? 2009
  11. Ministères des affaires sociales et de la santé. Prise en charge thérapeutique et suivi de l’ensemble des personnes infectées par le virus de l’hépatite C. Rapport de recommandations 2016. Sous la direction du Pr Daniel Dhumeaux et sous l’égide de l’ANRS et du CNS et avec le concours de l’AFEF.
  12. SAVOIR COMMENT ME FAIRE DÉPISTER ? - https://www.savoir-c-guerir.com/comment-me-faire-depister/, consulté le 26/07/2019
  13. Ameli.fr. Les symptômes, le diagnostic et l’évolution de l’hépatite C. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/hepatite-c/symptômes-diagnostic-evolution, consulté le 30/07/2019
  14. AFEF. Association Française pour l’étude du Foie. Recommandations AFEF sur la prise en charge de l’hépatite C virale – mars 2017
  15. HAS. Prise en charge de l’hépatite C par les médicaments antiviraux d’action directe (AAD). Élargissement du périmètre de remboursement. Décembre 2016
  16. HAS. Actes et Prestations. Affection de longue durée. N°6 Hépatite C chronique. Actualisation juillet 2017.
  17. Bureau C. Evaluer la fibrose: Pourquoi ? Comment ? Pour qui ? Post’U (2010) 245-258
  18. Académie nationale de Pharmacie. Rapport. Observance des traitements médicamenteux en France. 15 décembre 2015.
  19. Quintiles. Observance thérapeutique. Des leviers pour agir.2017
  20. CISS, de l’observance à l’adhésion, par la décision partagée. Quatre groupes de recommandations de la conférence citoyenne des 1er et 2 juin 2015.
  21. AFEF. Recommandations AFEF pour l’élimination de l’infection par le virus de l’hépatite C en France. Mars 2018
  22. Ameli.fr_Vivre avec une hépatite C, disponible sur https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/hepatite-c/vivre-hepatite-chronique, consulté le 30/07/2019

FR-VHCV-190062 - Date de publication : 04/2020