Définition

 

Les maladies neurologiques représentent aujourd’hui la principale cause d’invalidité et la deuxième cause de décès dans le monde1. Parmi elles, la maladie de Parkinson est celle dont le nombre de cas a le plus augmenté entre 1990 et 2015 : il a plus que doublé1.

L’apparition de la maladie de Parkinson est liée à une dégénérescence progressive des neurones dopaminergiques au niveau cérébral 42. D’autres zones du cerveau peuvent être touchées, ainsi que d’autres systèmes neuronaux (cholinergique, noradrénergique, sérotoninergique…). Ceci explique la variabilité des symptômes rencontrés au cours de l’évolution de la pathologie3.

L’étiologie exacte de la maladie de Parkinson est incertaine. Elle serait d’origine multifactorielle, combinant des facteurs génétiques et environnementaux comme l’exposition à des pesticides. Concernant les facteurs génétiques, 15% des personnes atteintes de la maladie de Parkinson auraient des antécédents familiaux3.



Épidémiologie

 

Quelques chiffres clés1,4 :

 

25 000 nouveaux cas par an4

2ème maladie neurodégénérative la plus répandue4

Touche plus de 270 000 personnes en France4

Les hommes sont atteints 1,5 fois plus fréquemment que les femmes1

Le diagnostic est établi en moyenne à 58 ans pour près de la moitié des malades4