Stratégie de prise en charge


Le rhumatisme psoriasique est une maladie chronique potentiellement sévère et invalidante, avec des manifestations diverses. Il est souhaitable que le diagnostic et la prise en charge soient les plus précoces possibles16. L’objectif de la prise en charge devrait être la rémission clinique ou à défaut un faible niveau d’activité, en tenant compte des différents aspects de la maladie (manifestations axiales, périphériques, extra-articulaires) et des comorbidités. Le rhumatologue coordonne la prise en charge, en général multidisciplinaire, en collaboration avec le médecin traitant. 

Les objectifs de la prise en charge des rhumatismes inflammatoires dont le RP sont16 :

  • D’améliorer la qualité de vie des patients,
  • De contrôler les symptômes et l’inflammation,
  • De prévenir les dommages structuraux en particulier dans les atteintes périphériques,
  • De préserver et de restaurer les capacités fonctionnelles, l’autonomie et la participation sociale des patients.


La prise en charge optimale fait appel à une combinaison de modalités pharmacologiques et non pharmacologiques. 

  • Information et éducation à la santé et thérapeutique
  • Recours à des associations de malades, de santé ou d’aide aux patients
  • Exercices physiques

Les manifestations extra-articulaires doivent être prises en charge en collaboration avec les spécialistes respectifs.

Pour plus d’informations sur la prise en charge des patients atteints de rhumatisme psoriasique consultez les recommandations de la Ligue Européenne Contre le Rhumatisme (EULAR) et le Groupe International de Recherche sur le Psoriasis et le Rhumatisme psoriasique (GRAPPA).


 

  1. Zufferey, P. Rhumatologie. 139–142 (2015).
  2. COFER. Psoriasis. 2010-2011;(Item 123). Disponible sur: http://campus.cerimes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato17/site/html/cours.pdf
  3. Girolomoni, G. & Gisondi, P. Psoriasis and systemic inflammation: Underdiagnosed enthesopathy. J. Eur. Acad. Dermatology Venereol. 23, 3–8 (2009)
  4. Gladman, D. Psoriatic Arthritis. Dermatologic Therapy, Vol. 22, 2009, 40–55
  5. Veale, D. J. & Fearon, U. The pathogenesis of psoriatic arthritis. Lancet 391, 2273–2284 (2018).
  6. Ritchlin, C. T., Colbert, R. A. & Gladman, D. D. Psoriatic arthritis. N. Engl. J. Med. 376, 957–970 (2017).
  7. Gladman, D. D., Ziouzina, O., Thavaneswaran, A. & Chandran, V. Dactylitis in psoriatic arthritis: Prevalence and response to therapy in the biologic ERA. J. Rheumatol. 40, 1357–1359 (2013).
  8. Polachek, A., Li, S., Chandran, V. & Gladman, D. D. Clinical Enthesitis in a Prospective Longitudinal Psoriatic Arthritis Cohort: Incidence, Prevalence, Characteristics, and Outcome. Arthritis Care Res. 69, 1685–1691 (2017).
  9. Langenbruch, A. et al. Nail involvement as a predictor of concomitant psoriatic arthritis in patients with psoriasis. Br. J. Dermatol. 171, 1123–1128 (2014).
  10. Liu, J. T., Yeh, H. M., Liu, S. Y. & Chen, K. T. Psoriatic arthritis: Epidemiology, diagnosis, and treatment. World J. Orthop. 5, 537–543 (2014).
  11. Coates, L. C. & Helliwell, P. S. Psoriatic arthritis: State of the art review. Clin. Med. J. R. Coll. Physicians London 17, 65–70 (2017).
  12. Haddad, A. & Zisman, D. Comorbidities in Patients with Psoriatic Arthritis. Rambam Maimonides Med. J. 8, e0004 (2017).
  13. Stolwijk, C. Extra-articular manifestations and comorbidities in spondyloarthritis: epidemiological and clinical aspects. (2015).
  14. Zeboulon, N., Dougados, M. & Gossec, L. Prevalence and characteristics of uveitis in the spondyloarthropathies: A systematic literature review. Ann. Rheum. Dis. 67, 955–959 (2008).
  15. Peluso, R. et al. Extra-articular manifestations in psoriatic arthritis patients. Clin. Rheumatol. 34, 745–753 (2015).
  16. Wendling, D. et al. Recommandations de la Société française de rhumatologie (SFR) pour la prise en charge en pratique courante des malades atteints de spondyloarthrite. Rev. du Rhum. (Edition Fr. 81, 6–15 (2014).

FR-IMMR-200024 - 06/2020