Définition


Le rhumatisme psoriasique (RP) est une maladie inflammatoire chronique très souvent associée à une atteinte cutanée. L’atteinte articulaire est relativement hétérogène. En effet, certaines présentations cliniques sont proches de celles d’une polyarthrite rhumatoïde (PR). Cependant, l’atteinte prédomine parfois au niveau du rachis et s’apparente à celle des spondylarthropathies (rhumatismes inflammatoires chroniques partageant certaines de leurs manifestations cliniques ainsi qu'un terrain génétique commun)1.


Épidémiologie

 

  • En France, le rhumatisme psoriasique touche 0,12 % de la population générale2. Mais ce pourcentage est probablement sous-estimé en particulier chez les patients atteints de psoriasis3
  • L’incidence de la maladie est de 6 pour 100 000 par an2
  • Il touche de manière égale les hommes et les femmes entre 30 et 50 ans1
  • Il touche plus de 30 % des patients déjà atteints de psoriasis4


 

Facteurs de risque

L’origine du rhumatisme psoriasique n’est pas précisément connue mais on dénombre plusieurs facteurs de risques5.

  • Génétique : forte association avec les gènes du système HLA.
  • Environnementaux : infections, traumatismes, obésité et tabac.


Physiopathologie


Plusieurs hypothèses existent quant à la physiopathologie du rhumatisme psoriasique. L’une d’entre elles porte sur le lien entre la peau, les articulations, les enthèses, la moelle osseuse et l’intestin6.  

  • L’interaction entre des facteurs génétiques et environnementaux déclencheraient une réponse immunitaire inflammatoire.
  • Au niveau de la peau et des enthèses les cellules immunitaires vont libérer plusieurs sortes de cytokines (molécules de communication cellulaires) pro-inflammatoires, comme les INF-α, les IL-12, 17, 22 et le TNF-α qui vont à leur tour stimuler leur propre sécrétion au niveau des kératinocytes (cellules de la peau). Au niveau des enthèses cette sécrétion va entrainer l’inflammation, l’érosion osseux et le remodelage osseuse pathologique à partir des ostéoblastes.
  • Au niveau de la moelle osseuse, l’expansion des cellules immunitaires ainsi que des précurseurs des ostéoclastes (cellules responsables de la résorption osseuse) pourrait prendre place. Ces cellules migreraient vers les articulations entrainant la résorption osseuse.
  • Au niveau intestinal, le déséquilibre du microbiote intestinal entrainerait la libération de facteurs pro-inflammatoires et leur migration vers l’articulation.

 


 

  1. Zufferey, P. Rhumatologie. 139–142 (2015).
  2. COFER. Psoriasis. 2010-2011;(Item 123). Disponible sur: http://campus.cerimes.fr/rhumatologie/enseignement/rhumato17/site/html/cours.pdf
  3. Girolomoni, G. & Gisondi, P. Psoriasis and systemic inflammation: Underdiagnosed enthesopathy. J. Eur. Acad. Dermatology Venereol. 23, 3–8 (2009)
  4. Gladman, D. Psoriatic Arthritis. Dermatologic Therapy, Vol. 22, 2009, 40–55
  5. Veale, D. J. & Fearon, U. The pathogenesis of psoriatic arthritis. Lancet 391, 2273–2284 (2018).
  6. Ritchlin, C. T., Colbert, R. A. & Gladman, D. D. Psoriatic arthritis. N. Engl. J. Med. 376, 957–970 (2017).
  7. Gladman, D. D., Ziouzina, O., Thavaneswaran, A. & Chandran, V. Dactylitis in psoriatic arthritis: Prevalence and response to therapy in the biologic ERA. J. Rheumatol. 40, 1357–1359 (2013).
  8. Polachek, A., Li, S., Chandran, V. & Gladman, D. D. Clinical Enthesitis in a Prospective Longitudinal Psoriatic Arthritis Cohort: Incidence, Prevalence, Characteristics, and Outcome. Arthritis Care Res. 69, 1685–1691 (2017).
  9. Langenbruch, A. et al. Nail involvement as a predictor of concomitant psoriatic arthritis in patients with psoriasis. Br. J. Dermatol. 171, 1123–1128 (2014).
  10. Liu, J. T., Yeh, H. M., Liu, S. Y. & Chen, K. T. Psoriatic arthritis: Epidemiology, diagnosis, and treatment. World J. Orthop. 5, 537–543 (2014).
  11. Coates, L. C. & Helliwell, P. S. Psoriatic arthritis: State of the art review. Clin. Med. J. R. Coll. Physicians London 17, 65–70 (2017).
  12. Haddad, A. & Zisman, D. Comorbidities in Patients with Psoriatic Arthritis. Rambam Maimonides Med. J. 8, e0004 (2017).
  13. Stolwijk, C. Extra-articular manifestations and comorbidities in spondyloarthritis: epidemiological and clinical aspects. (2015).
  14. Zeboulon, N., Dougados, M. & Gossec, L. Prevalence and characteristics of uveitis in the spondyloarthropathies: A systematic literature review. Ann. Rheum. Dis. 67, 955–959 (2008).
  15. Peluso, R. et al. Extra-articular manifestations in psoriatic arthritis patients. Clin. Rheumatol. 34, 745–753 (2015).
  16. Wendling, D. et al. Recommandations de la Société française de rhumatologie (SFR) pour la prise en charge en pratique courante des malades atteints de spondyloarthrite. Rev. du Rhum. (Edition Fr. 81, 6–15 (2014).

FR-IMMR-200024 - 06/2020