Le psoriasis en bref

Le psoriasis est une maladie chronique auto-immune évoluant par poussées.1

Objectifs thérapeutiques7:

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte quand il s’agit d’établir des objectifs thérapeutiques chez les patients souffrant d’un psoriasis en plaques modéré à sévère:

  • Le degré de sévérité de la maladie 
  • La coexistence d’un rhumatisme psoriasique ou d’autres comorbidités
  • L’impact de la maladie sur le bien être physique, psychique et social
  • Le besoin du patient et son niveau de satisfaction.

Facteurs de risque12

Le psoriasis peut être déclenché ou exacerbé par plusieurs facteurs de risque:

  • Facteurs environnementaux
  • Facteurs infectieux
  • Médicaments
  • Facteurs psychologiques
  • Hygiène de vie 

Facteurs environnementaux12 :

Des facteurs environnementaux (stress, exposition au soleil, traumatisme…) permettraient l’expression du psoriasis chez des sujets génétiquement prédisposés. 
En effet, chez des patients qui présentent déjà un psoriasis, des lésions psoriasiques apparaissent à la suite d’un traumatisme sur une partie de la peau qui n’était pas encore atteinte; c’est le phénomène de Koebner. La radiothérapie, les rayons ultraviolets UVB, et même une légère irritation de la peau peuvent entrainer de nouvelles lésions de psoriasis. Sous certaines conditions particulières, le phénomène de Koebner peut apparaitre et spécifiquement lorsqu’il y a un traumatisme cutané avec une atteinte épidermique. 

Facteurs infectieux12 :

L’association entre le psoriasis et l’infection à streptocoque est bien établie. Le psoriasis peut survenir après une infection à streptocoque, et le type le plus courant est le psoriasis en gouttes. Bien que les symptômes soient spontanément résolutifs, ils peuvent se reproduire avec la récurrence de l’infection à streptocoque.
Staphylococcus aureus est également associé au développement du psoriasis. Les microbiomes cutanés dérégulés ont été associés à l’apparition du psoriasis. La colonisation de S. aureus dans les lésions psoriasiques a été démontré chez environ 60% des patients atteints de psoriasis, contre 5% à 30% des peaux saines. 

Médicaments12 :

Le psoriasis lié à la prise d’un médicament peut apparaître sous différentes formes: psoriasis en plaques, psoriasis palmoplantaire, psoriasis unguéal, psoriasis du cuir chevelu, psoriasis pustuleux et psoriasis érythrodermique.
Les médicaments les plus fréquemment liés à l’apparition d’un psoriasis sont : les sels de lithium, les bétabloquants, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, l’interféron alpha, les antipaludéens de synthèse, la terbinafine, la tétracycline, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les fibrates.

Facteurs psychologiques12 :

Bien que le psoriasis entraîne un degré de stress plus élevé, comme le prouvent les mesures effectuées avec l’indice DLQI (Dermatology Life Quality Index), la relation entre stress et psoriasis est complexe. Dans une revue systématique de la littérature incluant 39 études (32 537 patients), 46% des patients pensaient que leur maladie était liée à un stress mental et 54% se rappelaient des événements stressants précédents l’apparition de la maladie. Cependant, la qualité des preuves établissant un lien entre un stress mental et l’exacerbation du psoriasis était faible. 

Mode de vie12:

Le tabagisme et la consommation d'alcool ont été associés à l’apparition du psoriasis. Fumer est fortement associé à des lésions pustuleuses du psoriasis. Une tendance a été trouvée entre une augmentation du risque de psoriasis et le nombre de paquet-année ou la durée du tabagisme. La consommation d'alcool semble être un facteur de risque de psoriasis. Cependant, une revue systématique a conclu qu'il n'y avait pas assez de preuves pour établir que la consommation d'alcool était en effet un facteur de risque.


Evolution et complications13

La maladie débute le plus souvent chez l’adulte jeune.
L’évolution est chronique et se fait par poussées entre-coupées de rémissions pendant lesquelles les lésions sont minimes. Ces rémissions sont plus fréquentes en été à cause de l’effet bénéfique des rayons ultraviolets.
Même en dehors des formes graves (érythrodermies, rhumatisme et formes pustuleuses) le psoriasis est une maladie qui peut altérer profondément la qualité de vie lorsque les lésions sont affichantes ou gênantes pour un travail manuel. La gravité de ce retentissement est souvent sous-estimé. 

Impact du psoriasis sur la qualité de vie


A lire aussi

Article

Impact sur la qualité de vie
 

Article

Physiopathologie du psoriasis
 

Article

Evaluer la sévérité de la maladie et objectifs de prise en charge

1. Dubertret L. Le psoriasis : évolution et révolution. Médecine/Sciences 2006; 22 / 164-71.
2. International Federation of Psoriasis Associations – Our case. https://ifpa-pso.com/. Consulté le 22/10/2019.
3. Livre blanc de la SFD, Les défis de la dermatologie en France, 2018.
4. Global Report on Psoriasis. World Health Organization. 2016. Available at : http://apps.who.int/iris/bistream/10665/204417/1/9789241565189_eng.pdf.
5. About Psoriasis. National Psoriasis Foundation website. https://www.psoriasis.org/about-psoriasis. Consulté le 22/10/2019
6. International Federation of Psoriasis Associations. Psoriasis is a Serious Disease Deserving Global Attention. Available at: https://ifpa-pso.com/wp-content/uploads/2017/01/Brochure-Psoriasis-is-a-serious-disease-deserving-global-attention.pdf. Accessed July 2018.
7. French guidelines on the use of systemic treatments for moderate-to-severe psoriasis in adults. Ann Dermatol Venerol. 2019 Jun - Jul;146(6-7):429-439
8. Ashcroft. et al. Clinical measures of disease severity and outcome in psoriasis: a critical appraisal of their quality. Br J Dermatol 1999;141:187.
9. Manalo IF, Gilbert KE, Wu JJ. Time to Raise the Bar to psoriasis Area Severity Index 90 and 100. J Drugs Dermatol. 2015;14(10):1086-8
10. Nast A, Jacobs A, Rosumeck S et al. Methods Report: European S3-Guidelines on the systemic treatment of psoriasis vulgaris-upadte 2015-EDF in cooperation with EADV and IPC. J Eur Acad Dermatol Venereol.2015;29(12):e1-22.
11. Amatore F, Villani AP, Tauber M et al. French guidelines on the use of systemic treatments for moderate-to-severe psoriasis in adults. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2019;33(3):464-483.
12. Kamiya, K.; Kishimoto, M.; Sugai, J.; Komine, M.; Ohtsuki, M. Risk Factors for the Development of Psoriasis. Int. J. Mol. Sci. 2019, 20, 4347.
13. Psoriasis- Cours de dermatologie du CEDF /Annales de Dermatologie et de Vénéréologie (2012) 139. A112-A120

FR-IMMD-190038 - 04/2020